Vins de Méditerranée – 150605

Avec 35° dans la journée, le thème de la soirée semblait particulièrement bien choisi.

C’était sans compter sur le gros orage de la fin de journée qui ramena – ce n’était pas plus mal – un peu de fraicheur .

L’assemblée se réunit au restaurant Le Saint-Pierre où Zoé et Guillaume nous accueillent dans la pièce qui nous est réservée.

Au menu : Tartare de daurade, coriandre et piment d’Espelette – Poitrine de cochon confite au thym, jus réduit – Ananas mariné, mangue et romarin en crème, vanille glacée ou Deux chocolats en mousse et biscuit orangé, amandes croquantes

DEGUST-160605


Domaine Riondo Cantine Prosecco DOC

RIONDO_PROSECCO-e1434791767481

Quelques Infos :

Le « Champagne » italien des environs de Trévise – au nord est de Venise dans les régions de Vénétie et du Frioul.

Le Prosecco est un vin blanc effervescent issu du cépage Glera (85% minimum dans l’AOC). L’effervescence est obtenue par une fermentation en cuve close (méthode Charmat) consistant en l’ajout de sucres et levures directement dans la cuve inox.

Comme le champagne, le Prosecco peut avoir différents niveaux de sucrosité de Brut (Sec) à Dry (Doux).

Selon la pression dans la bouteille, le Prosecco peut être « Spumante » il est alors comme le champagne équipé d’un muselet métallique – ou « Frizzante » avec une bulle légère et peut persistante. C’est alors une simple ficelle qui retient le bouchon.

Le Prosecco sert également de base au fameux cocktail SPRITZ :

Recette du mythique SPRITZ

Ingrédients :

– Apérol ou Campari
– Prosecco DOC
– Eau pétillante ou eau de seltz
– Glaçons

Décoration :
1 olive verte et 1 rondelle d’orange

Prenez un verre “tumbler” ou à pied, versez 3 volumes de Prosecco, 2 volumes d’Apérol ou de Campari et enfin un trait d’eau gazeuse. A déguster avec une olive verte et une rondelle d’orange.

Recette du Bellini 😉 par Samuele Ambrosi

Ingrédients :

-10 cl. Prosecco

– 5 cl. Purée de pêche blanche

La préparation se fait à l’aide d’un « mixing glass » (grand verre avec bec verseur) ou d’un « Gallone » (grand verre en forme de tulipe) très froid et rempli de glaçons.

Après avoir enlevé l’eau liée au refroidissement, ajouter délicatement le Prosecco et puis la pulpe de pêche blanche, mélanger délicatement de manière à perdre le moins de gaz possible. Servir dans une flute ou une coupe glacée.

Préparation du nectar de pêche blanche

Avant tout, il faut utiliser des pêches blanches et non jaunes à la peau veloutée et non lisse, plus spécifiquement les « Veronesi » (de Vérone) ou les « Tabacchine » (pêche plate). Il existe 2 façons de préparer ce nectar : soit vous presser simplement la pulpe de la pêche en la passant au chinois, soit vous utiliser un mixeur. Dans les 2 cas rajouter au nectar du sucre et jus de citron afin d’équilibrer l’acidité et éviter l’oxydation. Il est possible d’ajouter 2 framboises fraiches afin d’obtenir une tonalité rose dans le verre.

Le saviez-vous ?

Ce cocktail a été inventé en 1948 par le célèbre Giuseppe Cipriani, gérant du fameux Harry’s Bar de Venise. Giuseppe Cipriani appela ce cocktail Bellini car sa couleur lui rappelait celle de la robe d’un saint peint dans « Sacra conversazione » (Conversation sacrée) de Giovanni Bellini et conservée aujourd’hui dans l’Eglise de San Zaccaria à Venise.

Le Bellini demeure un must, proposé et consommé dans les plus beaux établissements vénitiens.

Dégustation :

Fruité et floral, notes de pommes granny smith et de fleurs d’acacia et de jasmin. Bien équilibré, fraicheur, vivacité petite amertume en finale qui est d’une longueur assez courte. BIEN

Prix indicatif : 10 €


Domaine Lantides Ktima Estate – Assyrtiko – IGP Péloponnèse :

LITTLEARCH_ASSIRTYKO-e1434791933411-576x1024

Quelques Infos : L’Assyrtiko est un cépage autochtone qui donne des raisins blancs et des vins particulièrement intéressants dans l’ile de Santorin (volcanique).

Avec de très petits rendements (20 voire 10 hl/ha) l’Assyrtiko est un cépage précoce vendangé mi-août. Comme le chenin, il peut combiner des arômes floraux et salin avec une belle minéralité.

Dégustation :

[Dans un verre noir et droit ] Très discret au nez il révèle gentiment des arômes citronnés et salin avec là encore une petite amertume en finale. Dans un verre Pro Tasting les arômes sont plus présents : noyau de pêche, fruits à coques voire touche de fruit exotique. Ça reste variétal et vaut surtout pour le dépaysement et la découverte. MOYEN +

Prix indicatif : 15 €


Château Sainte-Roseline – Cuvée Prieuré Rosé – Cru Classé de Provence 2014 :

Quelques Infos : Rosé de presse assemblage : Mourvèdre 40%, Syrah 40%, Rolle 20%

Dégustation :

[Dans un verre noir et droit ] Discret au nez, ce rosé se montre sur la retenue également en bouche. Même si le groupe n’est pas grand amateur de rosés, celui-ci ne remporte pas tous les suffrages. Si 2014 est une année difficile pour le Mourvèdre en Languedoc, peut-être est-ce de même en Provence ? DÉCEVANT

Prix indicatif : 19 €


Sant Armetu – Corse Sartene – Myrtus 2010 :

Quelques Infos : Sciaccarelu, Nielucciu, Syrah, Grenache

Dégustation :

La robe est évoluée, presque trouble (lies fines) . Ce 1er rouge remporte les suffrages par ses notes d’épices nobles (cannelle) de fruits rouges et de maquis et de son accord quasi idéal avec le plat (poitrine de cochon au thym). Nous avons tous des suggestions d’accords mets-vins : Gibier à poil ou à plume, queue de cochon grillée … BIEN +

Prix indicatif : 32 €


Château Sainte-Roseline – Cuvée Prieuré  – Cru Classé de Provence 2010 :

ROSELINE_ROUGE-ROSE-e1434801593909

Quelques Infos : Syrah 70% Cabernet Sauvignon 30%

Dégustation : Sainte-Roseline relève la tête avec cette cuvée de rouge. Du fruit avec une belle structure tannique, c’est un vin bien fait qui allie les arômes de fruits noirs à des notes plus typées (médocaines) de viande juteuse voire un peu animales – finale mentholée. Le vin se laisse boire mais saura attendre encore 4-5 ans avec délice. BIEN +


Mas des Bousses – Mataro 2011 :

MASDESBROUSSES_MATARO-e1434791818370-576x1024

Quelques Infos : Mourvèdre 90% Grenache 10%

Dégustation : La robe est sombre, presque noire. Nez de guarrigue fruits cuits pruneaux, figue et eucalyptus. En bouche, et bien que jouvenceau, Mataro nous démontre la maîtrise du Mas des Brousses de ce cépage, c’est fin complexe et racé. A encaver d’urgence. TRÈS BIEN


Bullas blanc – François Chidaine 2012 :

CHIDAINE_MACABEU-e1434792015348-576x1024

Quelques Infos : Maccabeu en surmaturité (40 gsr)

Dégustation : Servie frais, la bouteille propose un joli fruité avec du gras et une belle longueur. Après quelques minutes les 14,5° se font sentir et le vin tombe un peu en déséquilibre.  BIEN

 

Rendez-vous en septembre-octobre pour La descente du Rhône !

Retour en haut